Littérature européenne

Informations détaillées sur le cours
Place du cours dans la maquette: 
UE4 (parcours)
Spécialité: 
Lettres modernes
Lettres modernes avec latin
Lettres classiques
Niveau: 
L1 semestre 2
Objectifs du cours: 

Ce cours d’initiation à la littérature européenne est destiné à ouvrir le champ des lectures dès la première année de licence, afin de donner aux étudiants quelques grands repères qui leur seront indispensables au cours de leurs études aussi bien en littérature française qu’en littérature comparée. Il s’agit, à partir d’œuvres « phares » qui ont fait date et exercé une influence majeure, ou d’œuvres exemplaires à divers titres, de fournir quelques éléments fondamentaux d’une culture littéraire générale, et d’aider les étudiants à y voir clair dans les tournants et les crises qui ont marqué cette histoire, ainsi que dans les grandes notions qui seront utilisées au cours de leurs études (antique, classique, tradition, modernité, postmodernité, contemporain, postcolonial…).

Le cours a plusieurs objectifs : aider les étudiants à situer les œuvres dans une histoire au long cours de la littérature occidentale; saisir combien la vie et la pensée littéraires traversent les frontières nationales, faire réfléchir à ce que représentent l’espace européen dans l’histoire littéraire puis son ouverture dans l’idée de « littérature mondiale » ; saisir le lien entre le « macrosopique » et le « microscopique », comprendre ce qui se joue à l’échelle culturelle dans le détail d’un texte, de son style et de sa poétique.

Après avoir suivi ce cours, les étudiants devront avoir acquis les compétences suivantes :
- être capable de replacer les oeuvres évoquées dans leur contexte historique et culturel
- être capable de cerner le rôle qu’elles ont joué dans l’histoire de la littérature et des idées
- être capable de saisir les divers enjeux – sociaux, esthétiques, politiques - qui décident des choix poétiques des auteurs.

Description du cours: 

Une œuvre jugée majeure ou exemplaire sera abordée à chaque cours à la fois comme « fenêtre » sur une époque, une culture et une esthétique, et un texte sera donné en exemple et commenté dans sa poétique particulière.

Plan du cours: 

1. Mary Shelley : Frankenstein ou le Prométhée moderne. Un cauchemar fantastique au verso des Lumières.
2. Dostoïevski. Crime et châtiment. Roman russe et critique du « nihilisme ».
3. Hugo von Hofmannsthal. La Lettre de Lord Chandos. Modernité et crise du langage au tournant du siècle.
4. Robert Musil. Les Désarrois de l’élève Törless. Vienne.
5. Franz Kafka. La Métamorphose. Parabole et pressentiments d’un Juif de Prague.
6. Virginia Woolf, Mrs Dalloway. Un roman du flux de conscience.
7. Fiction et réflexivité à travers l’œuvre d’Italo Calvino.
8. Varlam Chalamov et Ossip Mandelstam à travers « Cherry Brandy » de Chalamov (Récits de Kolyma). Deux exemples de résistance littéraire au totalitarisme soviétique.
9. Imre Kertesz, Etre sans destin : la littérature « après Auschwitz »
10 J.M. Coetzee. Disgrâce. Un écrivain « européen » en Afrique du Sud. La question du centre et des périphéries.
11 L’humour comme regard sur le monde contemporain à travers l’écrivain danois Jorn Riel, La Vierge froide et autres racontars et l’écrivain finlandais Arto Paasilina, Le Lièvre de Vatanen.
12. Corrigé du devoir.

Investissement personnel de l'étudiant: 

Il ne bien sûr sera pas demandé à l’étudiant de lire toutes les œuvres abordées, mais de connaître les extraits reproduits, commentés et mentionnés dans les cours.
Lecture des extraits mentionnés ou reproduits : 90 heures
Préparation d’un travail personnel sur une œuvre au choix : 30 heures
Recherches pour le devoir intermédiaire et sa rédaction : 15 heures
Révisions pour l’examen : 15 heures

Encadrement de l'étudiant et contrôle de la progression: 

Un devoir intermédiaire, analogue à l’examen terminal, sera proposé en cours de semestre. Il sera obligatoire pour les boursiers, facultatif pour les autres étudiants mais fortement recommandé. La mise en place d’un tutorat et d’un forum permettra aux étudiants de poser des questions et d’obtenir si nécessaire un suivi individualisé.

Contrôle des connaissances: 

Contrôle continu.