Initiation au langage cinématographique

Informations détaillées sur le cours
Place du cours dans la maquette: 
UE4 (parcours)
Spécialité: 
Lettres modernes
Lettres modernes avec latin
Lettres classiques
Niveau: 
L1 semestre 1
Objectifs du cours: 

Ce cours prend place dans l’UE4 pour proposer en complément de l’enseignement de la littérature une ouverture sur un autre art, le cinéma.
Après avoir suivi ce cours, les étudiants devront avoir acquis les compétences suivantes :

  • Maîtriser un vocabulaire spécifique de description des images et des sons.
  • Etre capable d’utiliser ce vocabulaire pour proposer une description précise d’un extrait de film.
  • Etre capable d’identifier et de résoudre des problèmes liés aux spécificités du « langage » cinématographique, ou posés par l’application du vocabulaire descriptif à certains cas de figure complexes ou hors norme.
  • Etre capable de proposer des interprétations des effets de sens produits par les procédés repérés.
  • Etre capable de proposer une brève analyse d’extrait, à partir d’une consigne de départ, en s’appuyant sur le travail de description de la mise en scène.
Description du cours: 

Ce cours constitue une première initiation aux fondements du « langage » cinématographique : il présente les moyens d'expression spécifiques, audio-visuels, dont dispose l’art cinématographique, et les instruments qui peuvent être utilisés pour décrire la mise en scène en vue d’un travail d’analyse filmique.

Plan du cours: 

Le cours se divise en douze séances équivalant à des cours en présentiel de 2 h. Il suit le plan suivant :
1 – Présentation développée : la notion de « langage cinématographique », buts et fonctionnement du cours, outils de travail.
2 - Deux grandes caractéristiques de l’image cinématographique : I - Le cadre.
3 - Deux grandes caractéristiques de l’image cinématographique : II - La représentation de la profondeur.
4 - Le plan et ses variables : échelle des grosseurs de plan, angles de prise de vue.
5 - Le plan et ses variables : composition, mouvements de caméra, point de vue.
6 - Le plan et ses variables : lumière, couleur, durée.
7 – Le montage : définitions.
8 – Le montage : fonctions d’articulation.
9 – Le montage : fonctions narratives (le temps, l’espace).
10 – Le montage : fonctions figurales, plastiques et rythmiques.
11 – Conceptions du montage. Le son : historique.
12 – Le son : description.

NB : le cours est accompagné de schémas réalisés par Quentin Cavellier.

Investissement personnel de l'étudiant: 

1°) Apprentissage progressif du vocabulaire donné en cours.
2°) Visionnage de la filmographie accompagnant le cours et réalisation des exercices portant sur cette filmographie.
En effet, une partie du cours consiste en illustrations et exercices d’application des notions à des extraits de films. Pour des questions de droits, ces extraits ne peuvent pas, pour le moment, être mis en ligne. Il incombe donc aux étudiants de se procurer les films, tous édités en DVD, dont les références sont données avec les exercices en fin de séance, avec les time code des extraits sélectionnés. La liste complète de ces films, ainsi que les numéros des séances dans lesquelles ils seront a priori utilisés, sont donnés ci-dessous. Attention, certains exercices peuvent être ajoutés en cours de semestre: il est donc préférable de disposer de l'ensemble des films dès le départ.
3°) Rédaction du devoir intermédiaire.
4°) Révisions pour l’examen.

Encadrement de l'étudiant et contrôle de la progression: 

L’étudiant pourra mesurer sa progression grâce aux exercices auto-corrigés. Un devoir intermédiaire, analogue à l’examen terminal, sera proposé en cours de semestre. Il sera obligatoire pour les boursiers, facultatif pour les autres étudiants mais fortement recommandé. La mise en place d’un tutorat et d’un forum permettront aux étudiants de poser des questions et d’obtenir un suivi individualisé.

Contrôle des connaissances: 

Deux sujets de devoirs seront proposés : le premier, à mi-parcours, portera sur le contenu des six premières séances. Le second, à l'issue du semestre, portera sur le contenu des douze séances. Les étudiants doivent obligatoirement rendre l'un des deux devoirs au moins. Pour ceux qui auront rendu les deux, la note retenue pour l'évaluation sera la meilleure des deux notes.

Bibliographie succincte: 
  • Dictionnaires :

Jacques Aumont, Michel Marie, Dictionnaire théorique et critique du cinéma, Armand Colin 2007.
Jean-Loup Passek, Dictionnaire du cinéma, Larousse, 2001.
Vincent Pinel, Vocabulaire technique du cinéma, Nathan Université, 1996 : réédité chez Armand Colin, 2005.

  • Manuels :

Jacques Aumont, Alain Bergala, Michel Marie et Marc Vernet, Esthétique du film, Armand Colin, 2005.
David Bordwell et Kristin Thompson, L’art du film, une introduction, traduit par Cyril Béghin, éditions De Boeck Université, 2000.

  • Filmographie

A bout de souffle, Jean-Luc Godard, 1959, DVD Opening éditions : séances 6, 8, 12.
L’année dernière à Marienbad, Alain Resnais,1961, DVD Studio Canal : séance 12.
Blade Runner, Ridley Scott, version réalisateur, 1992, DVD Warner Home Video : séances 4, 8, 12.
Blow Out, Brian De Palma, 1981, DVD MGM: séances 4, 6, 10.
Le Cabinet du Dr Caligari, Robert Wiene, 1919, DVD Warner Home Video : séances 6, 8.
Chantons sous la pluie, Stanley Donen, 1955, DVD Warner Home Video : séances 2, 4, 6, 8, 10.
Citizen Kane, Orson Welles, 1941, DVD Editions Montparnasse : séances 2, 4, 6, 8, 10.
Eve, Joseph L. Mankiewicz, 1950, DVD Fox Pathé Europa : séances 6, 10.
La Féline, Jacques Tourneur, 1942, DVD Editions Montparnasse : séances 2, 4, 8.
Le goût du saké, Yasujiro Ozu, 1962, DVD Arte Video : séance 8.
La grève, S.M. Eisenstein, 1924, DVD Films sans frontières : séance 10.
Le mépris, Jean-Luc Godard, 1963, DVD Studio Canal :séances 2, 6, 10.
Octobre, S. M. Eisenstein, 1927, DVD Films sans frontières : séance 10.
Shining, Stanley Kubrick, 1980, DVD Warner Home Video : séances 6, 8.
Sueurs froides, Alfred Hitchcock, 1958, DVD Universal : séances 6, 8.