Analyse de l'image fixe

Informations détaillées sur le cours
Place du cours dans la maquette: 
UE5 (option)
Spécialité: 
Lettres modernes
Lettres modernes avec latin
Lettres classiques
Niveau: 
L1 semestre 2
Prérequis: 

Aucun

Objectifs du cours: 

Ce cours ne relève ni de l’histoire de l’art ni exactement de l’esthétique entendue comme une discipline. Il est destiné en priorité à des étudiants en Lettres ou en Arts du spectacle, par exemple, ou encore en Langues vivantes, à des étudiants qui souhaitent approfondir leur maîtrise de l’image fixe et surtout travailler à mieux regarder, tout en approfondissant les méthodes de composition et de dissertation.

Description du cours: 

L’enjeu de ce cours touche effectivement d’abord et surtout les spectateurs : il s’agit de les aider à être moins passifs face à l’image, de les aider à lire l’image et à construire un discours sur elle qui soit l’occasion de formuler ce que l’on en voit et ce que l’on y voit.
Chaque séance constituera un parcours, centré autour d’un objectif spécifique (une notion, un type de tableaux etc.) ; chaque cours permettra d’aborder une ou deux œuvres prioritairement, d’autres de manière secondaire. Ce parcours ne relèvera pas tout à fait d’un cours classique au sens où il appartiendra aux étudiants de s’approprier les démarches proposées, d’aller voir par exemple les images secondes auxquelles on les renverra.
Les analyses porteront sur des tableaux, des gravures ou des dessins, ou encore sur des photographies (voire sur des plans de films), sans souci d’exhaustivité ou de représentativité quant à l’histoire de l’art. Les différentes séances s’attacheront à varier les œuvres quant à leur nature, quant à leur origine géographique ou encore quant à la période dont elles relèvent – mais la démarche est prioritairement méthodologique et ne prétend pas aboutir à une vue un tant soit peu générale de l’histoire de l’art occidental.
Par voie de conséquence, l’évaluation ne portera aucunement sur des questions relevant de l’histoire de l’art (tous les éléments d’analyse nécessaires dans ce domaine seront fournis) mais sur les notions et approches dispensés par le cours, et d’abord, concrètement, sur la pratique de l’analyse d’images.

Plan du cours: 

Entrée en matière

01. Construire son regard sur une œuvre

02. Lire le discours de l'œuvre

Les fondamentaux

03. La composition

04. La perspective

05. Le trait

06. La couleur

07. La lumière

Exploration des genres

08. La scène d’histoire.

09. Le portrait.

10. Le paysage, les « petits genres ».

11. La vanité.

12. La scène biblique.

Investissement personnel de l'étudiant: 

Lectures de commentaires d'oeuvres, recherches iconographiques, lecture du cours, d’auteurs critiques : 90 heures
Préparation régulière de travaux personnels : 30 heures
Recherches pour le devoir intermédiaire et sa rédaction : 15 heures
Révisions pour l’examen : 15 heures

Encadrement de l'étudiant et contrôle de la progression: 

L’étudiant pourra mesurer sa progression grâce aux exercices auto-corrigés. Un devoir intermédiaire, analogue à l’examen terminal, sera proposé en cours de semestre. Il sera obligatoire pour les boursiers, facultatif pour les autres étudiants mais fortement recommandé. La mise en place d’un tutorat et d’un forum permettront aux étudiants de poser des questions et d’obtenir un suivi individualisé.

Contrôle des connaissances: 

Contrôle continu.

Bibliographie succincte: 

Daniel Arasse, Le Sujet dans le tableau, Flammarion, 1997 (rééd. « Folio essais »)
Daniel Arasse, On n’y voit rien, Denoël, 2000 (rééd. « Folio essais »)
Daniel Arasse, Histoires de peintures, Denoël, 2004 (rééd. « Folio essais »)
Et quelques ouvrages généraux, tous proches (en dépit de leurs différences liées à leur conception comme au public visé) de l’esprit de ce cours dans la méthode :
Jean-Claude Fozza, Anne-Marie Garat, Petite fabrique de l’image, Magnard, 2003
Alain Jaubert, Valérie Lagier, Dominique Moncond’huy, Henri Scepi, L’Art pris au mot, Gallimard, 2007
Nadeije Laneyrie-Dagen, Lire la peinture, Larousse, 2006